Béatrice Aliamus

Béatrice ALIAMUS

 

Née dans le Nord en 1955, Béatrice Aliamus a régulièrement changé de lieu de résidence : Bretagne, Alsace, région parisienne, Champagne, Aquitaine, ... Elle a également vécu à l'étranger notamment en Italie, ou en mode itinérant à bord d'un voilier.

Elle rencontre la peinture pendant un séjour en Italie. Elle suit des cours aux Beaux-Arts de Bologne en candidate libre. La peinture lui devient essentielle.

En 2005, elle s'installe à Baden dans le Morbihan et officialise son activité artistique en devenant professionnelle.

Elle apprécie les longues séances de travail sur le motif ou dans son atelier, mais aussi les échanges et partages avec d'autres artistes locaux, ou les enseignements de peintres reconnus tels que Éric Bari, Christoff Debuscheere ; ces deux élèves de l'École d'Étampes animée par Philippe Lejeune allient dans leur travail "la force évocatrice de la lumière, au service de scènes ordinaires ou insolites"

Elle appartient à l'Académie des Arts et des Sciences de la Mer et est également sociétaire de la Fondation Taylor.

La peinture est désormais son « métier ».

 

 

Ses sujets d'inspiration sont des paysages, l’architecture des villes italiennes, des marines, des portraits, des natures mortes peints sur le vif. Quand elle ne peut pas peindre en extérieur, Béatrice Aliamus travaille dans son atelier à Baden à partir de croquis, de photos, de documents.

Depuis toujours très sensible à tous les aspects du monde maritime, elle cherche à transcrire, en travaillant à l’huile sur le motif, les ambiances et couleurs des chantiers navals et ateliers de charpenterie marine, des ports atlantiques, des bords de mer autant que du grand large… L’observation de la vie des ports de commerce ou de pêche l’émeut autant que celui d’un rassemblement de voiliers classiques ou d’un départ de régate.
Elle a découvert, il y a quelques années, l’univers du pilotage : occasion de belles rencontres, et nouvelles sources d’inspiration picturale : un monde passionnant à découvrir.

Aujourd’hui, à bord de son voilier Lazycat of Poole, elle passe quelques mois par an à naviguer autour de la Méditerranée, ce qui lui permet d’expérimenter d’autres techniques (gouache, aquarelle, pastel, encre) plus adaptées à la vie à bord.

 

 

Béatrice Aliamus aime « raconter une histoire » dans ses toiles, n'hésitant pas à recomposer la réalité, à l'aide d'un dessin très construit et de l'usage de la couleur parfois audacieuse.